Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Accueil>Assistance>Mon voyage sur autoroute>Sécurité>Que dois-je faire si je suis t...

Que dois-je faire si je suis témoin d’un accident ?

Photographie : APRR/ROBIN Nicolas
 
1. Alerter les secours 

  • Depuis une borne d’appel d’urgence : ces bornes orange sont installées tous les 2 kilomètres. Si l’accident dont vous êtes témoin ne bloque pas la circulation, continuez de rouler jusqu’à la borne la plus proche. Arrêtez-vous sur  une aire de repos ou bien sur la bande d’arrêt d’urgence, allumez vos feux de détresse, enfilez votre gilet jaune et passez l’appel.
  • Grâce à SOS autoroute​  : cette application pour smartphone (iOs et Android) fonctionne comme les bornes d’urgence. Arrêtez-vous en aval de l’accident (afin d’éviter un sur-accident) sur la bande d’arrêt d’urgence, allumez vos feux de détresse et alertez les secours.
  • ​Rester bref, concis, factuel : en ligne avec les secours, limitez-vous à la description des éléments qui pourront guider leur intervention : nombre et types de véhicules impliqués, position (dans le fossé, sur le toit, dégâts majeurs apparents…), personnes blessées ou éjectées du véhicule. Expliquez uniquement ce que vous avez vu, sans interpréter.


2. Intervenir de manière raisonnable 

  • Ne vous mettez pas en danger ! Garez votre véhicule sur une aire de repos ou bien sur la bande d’arrêt d’urgence, après l’accident. Faites sortir vos passagers par la droite et demandez-leur de se tenir derrière les barrières de sécurité.

  • Ne traversez pas les voies : en cas d’accident sur la voie de gauche et si la circulation n’est pas interrompue, restez près de votre voiture, derrière les barrières de sécurité. Guidez par la voix, les personnes qui pourraient sortir des véhicules accidentés et demandez-leur de se mettre à l’abri, derrière les glissières de sécurité.


3. Apporter une aide, si nécessaire 

  • Personnes en état de choc ou​ très légèrement blessées : conduisez-les derrière la glissière de sécurité. Installez-les confortablement, couvrez-les et rassurez-les.
  • Personne gravement blessée : ne la touchez pas pour éviter de faire un mauvais geste et parlez-lui jusqu’à l’arrivée des secours. Si la situation vous oblige à la déplacer, faites-le doucement, sans tirer sur les bras et sans torsion de la colonne vertébrale. N’enlevez jamais le casque d’un motard.
​ ​​​​​​​​​​​​​

 Oui   Non