Allez au contenu , Allez à la navigation

ESPACE CLIENT
Pour profiter de tous vos services : factures, trajets, alertes...
Accueil>Assistance>Mon voyage sur autoroute>Sécurité>Pourquoi aperçoit-on des mouto...

Pourquoi aperçoit-on des moutons et des chèvres sur les bords de certaines autoroutes ?

Photographie : APRR


L’Éco-pâturage permet d’entretenir les espaces verts au bord de l’autoroute dans des zones compliquées d’accès ou dans des zones non prioritaires et protégées de la circulation grâce à… des moutons et des chèvres.

C’est une technique d’entretien alternative des espaces verts qu’APRR a décidé de tester en 2014 aux bords de l’autoroute A19.
 
Ainsi, la tonte des espaces verts a été confiée à des moutons et des chèvres, choisis en fonction de la configuration du terrain, qui complètent efficacement l’entretien mécanique mis en place par le Groupe APRR. Cette technique permet d’entretenir les espaces difficiles d’accès ou escarpés et d'éviter les risques d’accidents du travail.

De plus, ces animaux sont surveillés par des entreprises spécialisées qui s’assurent de leur bien-être et effectuent des contrôles sanitaires. Certaines espèces, telles que le mouton d’Ouessant ou la chèvre des fossés, étaient jusqu'alors menacées d’extinction. Avec ce système d'éco-pâturage, APRR a souhaité contribuer à leur survie.


Aujourd’hui, l'éco-pâturage est également utilisé sur l’A6, A46 et A466.
Dernièrement, cette technique a fait ses preuves sur l’aire du Lavaret, présente sur le réseau AREA, sur laquelle les solognots (des moutons qui se nourrissent de mauvaises herbes) ont contribué à débroussailler une parcelle de 7000 m².
​​​​​​​
​​​

 Oui   Non